âme du monde
Après ces temps de fête et de cadeaux, un de plus ne nuira à personne.
« L’âme du monde » de Frédéric Lenoir est un excellent choix pour ce début 2015 s’il n’a pas déjà été l’objet de vos favoris fin 2014.

Qu’il est agréable de lire un ouvrage ayant l’aspect d’un roman et la grandeur d’un traité philosophique.
La lecture est simple, accessible, dynamique.
« L’âme du monde » est un récit lumineux qui nous donne de l’espoir, qui nous fait prendre conscience que les sages, les idées, les messages, de toutes les philosophies peuvent être sur la même longueur d’onde pour le bien être de l’humanité.

Dans ce monastère où se rassemblent les 7 sages de ce récit, voici ce que l’on peut y entendre :
« – il existe un monde visible, accessible à nos sens, et un monde invisible dont nous percevons l’existence par notre coeur, notre esprit, notre intuition.
– peu importe de quoi il s’agit, ce qui compte c’est de découvrir ce pour quoi nous sommes faits.
– notre soif la plus profonde : celle d’une totale harmonie intérieure et d’une profonde union avec le monde.
– te transformer pour atteindre un état intérieur de paix, de joie, de sérénité que rien n’y personne – pas même la mort – ne pourra t’enlever.
– votre âme spirituelle n’est autre qu’une parcelle infime de l’âme du monde. C’est par elle que vous vibrez à cette « longueur d’âme » qui relie toute chose et tout être dans l’univers. »

Ce ne sont que quelques extraits de ce livre qui regorge de concepts, d’idées permettant de répondre aux questions essentielles sur le sens de la vie, de l’existence.

Sont également abordés les mondes subtils, les approches énergétiques à travers la médecine chinoise et le chamanisme :
« il existe des flux invisibles qui traversent le monde et le corps humain. Nous pensons simplement, à l’inverse des matérialistes, qu’il existe plusieurs niveaux de réalité dans la nature. Un niveau visible et un niveau plus subtil, invisible, mais tout aussi réel sur lequel nous pouvons intervenir. »

Merci encore à Frédéric Lenoir pour ce magnifique texte, à lire, relire, et à offrir sans modération.