Qui ne s’est jamais assis au pied d’un arbre et n’a profité de cet instant magique qu’il nous offre ?
Se laisser aller à rêvasser dans les bras de ce gardien intemporel qui nous lie à notre mère la Terre et nous montre toute la grandeur de notre univers dans son élan de vie vers notre père le Soleil, n’est-ce pas du bonheur ?
L’arbre est un lien entre Terre et Ciel. Quel plaisir de ressentir sa vibration, de s’y abriter, de l’admirer, de s’y ressourcer. On s’y colle, on médite à ses côtés.

dessin-bleu-nuit-arbre-homme-medite

Il est un lien intergénérationnel extrêmement ressourçant : la pratique du I Chuan  ou Dacheng Quan (La posture de l’arbre) est inventée et pratiquée en Chine depuis des millénaires, elle est à la source du Qi Qong et des arts martiaux chinois. Je vous invite à lire le livre de Yu Yong Nian et à le pratiquer.
Balader en forêt et apprécier les gardiens des lieux, les sentir, les reconnaître, est une expérience énergétique très revitalisante. Des promenades appelées méditations en marchant sont par exemple organisées à la Ste Baume et permettent d’aller à la rencontre de ses êtres du monde végétal.
Mes premières expériences de ressenti et de visualisation du champ aurique (vers 20 ans)se sont déroulées avec les arbres et les plantes. Nous avons la chance d’avoir une grande diversité d’espèces pouvant sollicitée tous nos sens. Les arbres peuvent être l’outil de pratique du « grand frisson » (voir mon e-book).
L’arbre est source d’inspiration, il habite de nombreuses histoires, des plus réalistes à l’héroïque fantaisie. Il a une place de choix dans notre univers, dans notre conscience collective, dans notre esprit.
Les arbres sont beaux, ont une âme que chacun peut voir au gré de ses visions, de son imagination, …
Lorsque nous avons acheté notre maison, nous en avons planté 3 sur notre petit terrain – olivier, mûrier platane, micocoulier. C’est vraiment une fierté de les voir pousser, de vivre avec eux, sous leur ombre, de s’y reposer. Et à l’inverse, ce fut une grande tristesse de perdre notre abricotier qui avait belle allure, produisait des fruits magnifiques et est parti en une saison.
C’est à travers ce type d’émotions non préméditées lors de la plantation que je suis convaincu que nous vibrons avec le monde végétal, que nous vivons en harmonie avec lui.

Si vous voulez méditer sous une arbre d’exception, rendez-vous sur le site suivant qui recense des arbres remarquables.

Bonnes aventures à nos têtes blondes dessous, dessus, dedans les arbres
et bonnes connexions à vous avec ces êtres énergétiques porteurs d’histoire et de vie.